Concours Avril 2014!

 
Je vous propose dès aujourd'hui un concours en plusieurs parties! Vous ne comprenez pas? Je vais vous expliquer cela! ;)
Dans ce concours, plusieurs épreuves vont se succéder. Et à la fin de chaque fin d'épreuve il y aura un ou deux participants éliminés.
Pour se faire, il va falloir un minimum de participants (6 à 10 participants maximum) et 3 épreuves!
Quelques idées d'épreuves pour le moment (Je choisirai les 3 meilleures épreuves par rapport à vos votes):
- Ecrire une suite d'une ship (Ncis ou Ncis LA): 2 votes
- Ecrire une ship (N'importe quelle série): 5 votes
- Réaliser un montage: 2 votes
- Répondre à un Quiz Ncis: 5 votes
 
Voici les trois épreuves définitives:
 
N°1: Répondre à un Quiz Ncis
N°2: Ecrire une ship (N'importe quelle série)
N°3: Réaliser un montage
 
Participants:
- juu-densi
- julfripe
- swagncines
- ncis-everywhere
- ncismcabby
- Ncistivalove
- NcisDensi
- Fan-de-Ncis-France
-
-
Récompenses: 
 
 
1ère: Deux montages au choix + Une image personnalisée au choix + 25 coms
2ème: Deux montages au choix + Une image personnalisée au choix + 20 coms
3ème: Un montage au choix + Une image personnalisée au choix + 15 coms
Et les autres: Un montage au choix + 10 coms
 

Date d'inscription: Du 12 Avril 2014 au 20 Avril 2014
Date de la première épreuve: 02 Mai 2014
-> Quiz sera envoyé par message le 02 Mai 2014
-> Répondre aux questions avant le 07 Mai 2014
- juu-densi  OK
- julfripe  OK
- swagncines  NON RECU
- ncis-everywhere  OK
- ncismcabby  OK
- Ncistivalove  OK
- NcisDensi   OK
- Fan-de-Ncis-France  OK


Date des résultats de la première épreuve: 11 Mai 2014
1er: Fan-de-Ncis-France avec un total de 10/10
2ème: Juu-densi avec un total de 09/10
3ème ex-equo: Julfripe et NcisDensi avec un total de 08/10
5ème: Ncistivalove avec un total de 07/10
6ème ex-equo: ncismcabby et ncis-everywhere avec un total de 06/10
8ème: swagncines qui n'a pas répondue au quiz

Les participantes éliminées sont:
- swagncines
- ncis-everywhere


Date de la seconde épreuve: 11 Mai 2014
-> Sujet n°1:  3 votes
- Un événement dramatique survient au sein d'une famille d'un ou plusieurs membres de l'équipe. (Ncis ou Ncis LA)
- Fin tragique ou non
- Enquête ou non pas obligé
- Mettre un titre
Règles:
- Pas de fautes d'orthographe !!!
- Pas de langage SMS !!!
- Pas de condition sur la longueur de votre ship
- Ne pas mettre votre ship sur votre blog car au moment des votes je publierai votre ship en mettant un numéro, les personnes choisiront leur ship en me donnant le numéro choisi! Les votes resteront alors anonyme! Vous pouvez tout de même dire que vous y participez mais sans dire le numéro de votre ship s'il vous plait!
Règles pour les votes:
- La participante peut voter pour elle par message et voter DEUX FOIS pour les autres participantes en commentaire!
- Les autres peuvent voter DEUX FOIS seulement par commentaire!
-> Rendre la ship: 1er Juin 2014
-> Début des votes: 1 Juin 2014

SHIP 1:  4 votes
Dans la souffrance, l'amour triomphera.

C'était un samedi enfin d'après midi, durant le moi de novembre le lieutenant Deeks profiter de son début soirée tranquillement avec pour compagnie son fidèle ami à poils, Monty. La sérénité de ce moment fut brisée par la sonnerie de son téléphone. Avant de décrocher le surfeur, vit que c'était un ami, Jeremy, du LAPD qui lui téléphoné.

Deeks : * Décrochant* Hey Jeremy ! Quel bon vent t'amène vieux ?
Jeremy : Et bien j'ai entendue qu'un ancien agent de la CIA certain Clairmon c'est échappé de prison la nuit dernière. Je sais que c'est avec le NCIS que tu l'as coffré, et qu'il est lié à ta partenaire. Je me suis dit qu'il valais peut être mieux que tu t'assure qu'elle va bien.
Deeks : Oui ! Merci de m'avoir prévenu ! Je vais la voir.
Jeremy : De rien ! A la prochaine.

Sur ce Deeks raccrocha et pris ces clefs avant de foncer chez sa partenaire. Il était inquiet, même si Clairmon ne savait pas où vivais Kensi. Il savait que cet homme n'hésiterait pas à terminer le travail commencé et à s'en prendre à sa partenaire. Il espéré aussi que celle ci ne soit pas déjà au courant de son évasion, sinon il savait qu'elle ferais tout pour le retrouver et venger son père.
Il arriva quelques minutes plus tard chez la jeune femme, sa voiture n'était pas là. Il rentra tout de même dans la maison grâce au double des clefs qu'il possédé. Il constata que l'arme de sa partenaire était toujours là. Mais il ne put s'empêcher de s'inquiéter, il ne savait pas où son amie se trouvé, elle était désarmé et un tueur était probablement à ses trousses.
Soudain son téléphone sonna, c'était Kensi.
Deeks : Kensi ?
Kensi : * En larme * De...Deeks.
Deeks :* Inquiet* Kensi ? Qu'est ce qui se passe ? Ou es tu ?
Kensi : Clai...Clairmon est revenue... Il...Il...
Deeks : Kens' calme toi, ou es tu ? Tu vas bien ?
Kensi : Je...Je suis chez ma mère.
Deeks : Bouge pas j'arrive.
Et sur ce il repris sa voiture. Il n'avait probablement jamais conduit aussi vite de sa vie, mais sa partenaire avait besoin de lui. Il ne l'avait jamais entendue aussi paniquée, aussi dévastée. Il s'avait que quelque chose était arrivée.
En arrivant chez la mère de sa partenaire il ne s'attendais pas à faire une si horrible découverte. Julia était étendue au sol, morte couverte de sang. Il ne fallait pas être un expert pour dire que le meurtre avait été particulièrement violent. Kensi se tenait assise aux côté de sa mère, recouverte aussi du sang de sa mère et les joues baignés de larmes.
Deeks s'approcha lentement de sa partenaire avant de l'écarter du corps de sa mère tout en la serrant dans ses bras. Il téléphona alors au reste de l'équipe pour les prévenir mais surtout pour lancer un avis de recherche.
Sam et Callen arrivèrent rapidement et découvrir la triste scène. Les deux coéquipiers étaient bien déterminer à retrouver le responsable de se trame vengeant ainsi leur petite s½ur. Ils se rapprochèrent de leurs deux jeunes amis afin de leur expliquer comment les choses allaient se dérouler par la suite.

Callen : * doucement* Kensi... Je suis vraiment désolé pour ta mère. Je te promet qu'in va retrouver Clairmon.
Sam : Oui, et on ne le laissera pas s'en tirer comme ça.
Kensi : Je veux vous aider !
Callen : Il n'en est pas question ! Deeks vas te ramener cher lui, tu es sous sa protection jusqu'à ce que l'enquête se termine.
Kensi : * s'énervant * Mais je n'ai pas besoin d'une baby sitter ! Je veux le retrouver et lui faire payer.
Callen : * Enervé aussi *Non Kensi ! Tu sais très bien que c'est dangereux, tu iras chez Deeks point !
Deeks : * Attrapant la main de Kensi* Allez viens
Kensi : * Se dégageant de Deeks et quittant la pièce * Parfait !
Callen : * A Deeks * Ne la laisse pas seule et veille sur elle.
Deeks : Oui compte sur moi ! Retrouve moi cette ordure.
Callen : Je ne compte pas le laisser en liberté longtemps.
Deeks quitta alors la pièce pour retrouver son amie qui heureusement l'attendait devant, il fut soulagé qu'elle ne soit pas partie. Il l'a fit rentrée doucement dans sa voiture avant de la ramener à sa maison.
Le trajet se fit en silence, Deeks observé son amie du coin de l'½il. Elle avait le regard perdu dans le vide, les larmes coulant toujours sur son visage. Il arriva chez lui quelques minutes plus tard, il rentra lentement dans sa maison où les deux partenaires furent accueillis par un joyeux Monty. Mais Kensi pas d'humeur ne donna pas son câlin à Monty et parti s'assoir directement dans le canapé de son ami, le regard toujours vide. Le chien comprenant que la jeune femme n'allait pas, vint poser sa petite tête sur le canapé au côté des jambes de la jeune femme, la regardant d'un regard triste et comme compatissant.
Deeks qui observé la scène eu un petit sourire, malgré ce que l'ont peut dire ce chien était intelligent. Il vin à son tour prendre place sur le canapé, poussant l'animal à retrouver son panier. Il passa alors son bras au tour des épaules de son amie avant de l'entrainer dans une étreinte réconfortante. Il comprenait en partie ce qu'elle pouvait ressentir au moment présent. Alors respectant son silence il l'a laisser pleurer simplement au creux de ses bras.
Après une heure Kensi se calma, ses larmes c'étaient arrêtées, mais la belle brune n'allait pas mieux pour autant. Elle était complètement perdue. Le surfeur proposa à son amie d'aller prendre une douche afin de se détendre, mais surtout pour retirer ses vêtements trempés de sang. Celle ci accepta sans réelle hésitation. Le beau blond suivit son amie et lui sortit des vêtements propres que Kensi avait laissée chez lui en prévision des fois où suite à une soirée cinéma cette dernière finissait par s'endormir sur le canapé de son ami.
Une fois Kensi dans la salle de bain Deeks pris le chemin du salon afin de téléphoner à Callen afin d'avoir des informations sur l'enquête.

Callen : Deeks ?! Tout va bien ? Comment va Kensi ?
Deeks : Elle prend une douche. Honnêtement ? Pas bien ! Je ne l'ai jamais vu aussi anéantie ! Ca me brise le c½ur !
Callen : Je comprends... Mais je suppose que tu ne m'appelles pas pour ça !
Deeks : Oui j'aimerais savoir si vous avancez ?
Callen : Pas vraiment ! Aucune trace de Clairmon. Il faudrait demander à Kensi si elle l'a directement vu ? Parlait ! Et si c'est le cas pourquoi il est parti comme ça !
Deeks : Je ne sais pas... Je lui demande tout à l'heure !
Callen : Entendu ! Surtout ne la laisse pas partir on ne sait jamais ! Je te tiens au courant de l'avancée des choses.
Deeks : D'accord. Merci !
Callen : C'est normal ! Ha et Deeks... Kensi à de la chance de t'avoir tu es quelqu'un de bien !
Deeks : Merci.

Sur ce le surfeur raccrocha, pensif. Il fut interrompu dans sa réflexion par le retour de son amie. Elle semblais allait mieux, ou un peut du moins.

Kensi : C'était Callen ?
Deeks : * Se tournant vers elle * Oui.
Kensi : Vous avez des nouvelles de l'enquête ?
Deeks : Pas grand chose pour le moment.
Kensi : * Détournant le regard* Ok... Désolé pour tout à l'heure.
Deeks : De quoi ?
Kensi : * Baissant les yeux * Je vous ai mal parlé...Ce n'est pas de ta faute.
Deeks : *relevant le menton de son amie * Hey...Kenz' on comprend, on aurait tous réagit pareil, ce n'est pas de ta faute.

Il l'a pris alors une nouvelle fois dans ses bras. Cette fois leur étreinte fut plus brève et les deux amis se séparèrent assez rapidement. Le lieutenant embrassât l'agent du NCIS sur le front avant de reprendre leur discussion.

Deeks : Tu veux manger quelque chose ?
Kensi : Non je n'ai pas vraiment faim.
Le jeune homme ne fit aucune réflexion, en temps normal il aurait taquiné sa coéquipière sur son appétit normalement immense, mais on n'était pas en temps normal. Alors il se contenta de l'amener s'assoir simplement sur le canapé. Il devait lui poser quelques questions.

Deeks : Kens' je doit te poser quelques question... A propos de ce qui c'est passé tout à l'heure.
Kensi : * Soufflant doucement * Je dévias retrouvé ma mère pour la soirée. Quand je suis arrivée, j'ai vu la porte de sa maison entre ouverte. Je me suis méfiée, ce n'est pas dans les habitues de ma mère de le faire. Je me suis approché lentement de la porte, mais je me suis rendue compte que je n'avais as mon arme. Je sais que j'aurais du vous appelé avant, mais une voix au fond de moi me crié qu'il fallait que je rentre. Alors j'ai poussé doucement la porte. Je suis entrée dans le salon, et c'est là, que...que je l'ai vu...Il était penché sur ma mère...Il lui planté des couteau dans le ventre en lui demandant ou j'étais... * La jeune femme stoppa son récit afin d'essuyer les larmes qui dévalaient le long de ses joues et de calmer quelques peux ses sanglots* Mais...Mais elle ne voulais lui répondre... J'ai alors tenté de m'approché de lui afin de l'assommé... Mais j'ai fais du bruit il m'a entendu...Il c'est alors retourné vers moi... Il m'a poussé vers le sol... Et il a profité que je sois déstabilisé pour planter une dernière fois le couteau dans le corps de ma mère... La fois de trop... Il est ensuite parti... Mais avant de franchir la porte il m'a dit...

Flash-back

Clairmont : Je te laisse la vie sauf pour cette fois... J'ai envie de te voir souffrir avant de t'envoyer rejoindre tes parents.

Fin du flash-back.

A la fin de son récit Kensi fondit une nouvelle fois en larme dans les bras de son ami, qui tenta de la calmer en lui murmurant des paroles apaisantes.

Kensi : J'ai peur... peur qu'il ne s'en prenne aux personnes que j'aime pour m'atteindre... A l'équipe... Mais surtout à toi... J'ai trop besoin de toi Marty...
Deeks : * Doucement* On ne laissera pas faire, je te promet qu'il ne s'en sortira pas Kens' et qu'il nous fera pas de mal... Je ne te laisserais pas ma princesse.

Finalement après de longues minutes, les pleurs de la jeune femme s'arrêtèrent et elle finit par s'endormir, dans un sommeil agité. Le surfeur en profitant pour rappeler son chef d'équipe, afin de lui confier ce que venais de lui raconter son amie. Une fois chose faite, le jeune homme observa la belle brune endormie. Il ne supportait pas la voir souffrir. Il se dirigeât le c½ur lourd vers sa cuisine pour prendre une bière. En refermant le frigo, il attrapa la photo de sa propre mère qui y était accrochait. La mort de Julia lui rappelé des souvenir, et les sentiments que ressentait son amie lui était en partie familier. Il souffla doucement avant de reposer la photo. La voix de Kensi le fit alors sursauter.
Kensi : C'est ta mère ?
Deeks : *Se retournant en sursaut * Kens' ! Tu m'a fais peur ? Tu ne dors plus ?
Kensi : Non... Alors ?
Deeks : Oui... oui c'est ma mère.
Kensi : Elle est belle ! Tu lui ressembles !
Deeks : * Souriant * Merci... Tu veux une bière ?
Kensi : Oui je veux bien s'il te plait.

Le jeune homme prit alors une autre bouteille dans le frigo avant de reprendre le chemin du salon suivi de son amie. Ils s'assirent côte à côte sur le canapé. Un silence s'installa, qui fut rapidement brisé par Kensi.

Kensi : Comment elle s'appelle ?
Deeks : Qui ?
Kensi : Ta mère ? Parles moi un peux d'elle tu ne le fais jamais ? Comment elle est ?
Deeks : * Nostalgique * Elle s'appelais Claire... C'était une mère formidable, elle a toujours voulu me protégé de mon père, surtout quand il commençait à nous frapper, elle s'arrangé pour qu'il ne me fasse pas trop de mal. Quand il est partit en prison, elle c'est démené pour que j'ai une vie meilleure.
Kensi : Etait ? Elle est...
Deeks : Oui... * Plus doucement * Le moi dernier.
Kensi : * Attristé * Oh Deeks ! Pourquoi tu ne nous l'as pas dit !
Deeks : * Haussant les épaules * Je sais pas trop. Quand je suis devenus floc, elle a eu peur pour moi et on c'est disputer. On a cessait de se parler mais i y'a 6 mois elle m'a retéléphone... Elle venais d'apprendre qu'elle était en phase terminale d'un cancer et elle voulait profité de moi, le peut de temps qu'il lui resté.
Kensi : Mais tu aurait du nous le dire, on t'aurais aidé.
Deeks : Je ne sais pas trop... J'avais peur, je crois... Que vous pensiez que j'étais faible...
Kensi : Ne dit pas n'importe quoi. Tu es fort, tu n'as rien à nous prouver ! On est une famille, on doit se soutenir dans les moments difficiles, sans aucun jugement. Regardes, tu es resté là toute la soirée à me réconforter alors qu'au fond toi aussi tu as besoin de soutient. Tu as le droit de pleurer, ça ne fera pas de toi une personne faible.
Deeks : * Les yeux brillant * Merci.

Et cette fois ci c'est Kensi qui prit son partenaire dans ses bras, le laissant évacuer des larmes qu'il avait retenues pendant trop longtemps. Les deux amis finirent pas s'endormir dans les bras l'un de l'autre sur le canapé.
Ellipse d'une semaine.


Une semaine était passée depuis le drame, et l'enquête était au point mort. Kensi pour sa sécurité resté chez son partenaire avec lequel elle c'était beaucoup rapprochée, il s se soutenaient mutuellement face aux épreuves passés .Mais comme la vie ne s'arrêtes pas, l'enterrement de Julia fut programmé pour ce Samedi matin.
Toute l'équipe était venue pour soutenir Kensi dans ce difficile moment. Etait présent aussi les amis de la défunt mais aussi les rares membres de sa familles.
L'enterrement touché à sa fin, quand un coup de feu brisa le silence. Suivit d'un cri de douleurs. Et de nombreux cris de paniques, Les agents se mirent en alerte à fin de trouver le tireur qui ne se montra pas. Mais tous savaient qu'il s'agissait de Clairmont. Le lieutenant de police, se tourna alors vers sa partenaire, dans le but de l'amener à l'abri. Malheureusement, il ne la vit pas debout à ses côtés, mais couché sur le sol du cimetière couverte de sang et peinant à respirer. Il se précipita à ses côtés en criant d'appeler une ambulance. Il fit pression sur sa poitrine de là où balle l'avait touché, tout en suppliant son amie de rester en vie.
Heureusement l'ambulance arriva rapidement, et les pompiers accompagnèrent Kensi accompagné de Deeks à l'hôpital le plus proche.

Ellipse de 3h

Le lieutenant faisait les cent pas dans le hall de l'hôpital, Kensi avait était immédiatement après leur arrivée aux urgences admise au bloc, et depuis il n'avait eu aucune nouvelle. Il était malade d'inquiétude. Il fut alors rejoint par le reste de l 'équipe.
Nell : * Inquiète * Des nouvelles de Kensi ?
Deeks : * Nerveux * Non ! Ca fait trois heures ! Et toujours riens !
Sam : Calme toi Deeks ! Ca veut dire qu'elle est toujours en vie !
Deeks : Ou peut être en train de mourir.
Hetty : Il faut rester optimiste ! Mademoiselle Blye est une battante !
Deeks : * Tout bas * J'espère ! Et sinon des nouvelles de Clairmon ?
Callen : Non aucune trace ! Mais on va le retrouver ! Je ne laisse personne s'en prendre à ma famille comme ça !

Finalement après quarante cinq nouvelles interminables minutes d'attente, un médecin vint à leur rencontre.

Médecin : Vous êtes la pour Mademoiselle Blye ?
Equipe : Oui !
Deeks : * Inquiet et impatient * Comment va t'elle ?
Médecin : Et bien je ne peut pas vous cacher, qu'elle à perdu beaucoup de sang et que la balle est arrivée très près du c½ur, ce qui à provoqué plusieurs arrêts cardiaque au cours de l'intervention. Elle est de ce fait affaiblie, et malheureusement mademoiselle Blye est tombé dans le coma. Mais elle est coriace est elle devrait se réveillé, je ne peut hélas pas vous dire dans combien de temps.

Le médecin laissa alors encaisser la nouvelle, même si tout n'était pas perdue Kensi n'était pas encore sortie d'affaire. Une infermière leur donna le numéro de chambre de leur amie, ou ils s'y rendirent tous. Ils virent une image d'une Kensi qu'ils n'auraient jamais voulues connaître : faibles et fragile. Ils restèrent quelques minutes avant de repartirent à la recherche du responsable de cette dramatique évènement. Sauf Deeks qui préféra rester au chevet de sa partenaire.
Ellipse d'un mois.

Un moi, un mois depuis qu'elle était couchée dans ce lit d'hôpital. Un mois que Deeks rester nuit et jours à ses côtés, veillant sur elle et ne rentrant se reposer, manger et prendre une douche que quand un de ses amis ne l'y forçaient Un mois qu'il n'avait pas entendue le son de sa voie, de son rire, vu son sourire. Mais aussi un mois que l'affaire ne piétiné.
Deeks refusait de laissé sa partenaire, de peur qu'il ne lui arrive quelque chose, ou que Clairmont vienne finir le travail à l'hôpital. Il avait ainsi convaincu Callen de lui apporter des affaires ici, ainsi il n'avait plus à rentrer pour se changer. Il avait confié Monty à sa voisine le temps que sa partenaire ne se réveille. L'équipe se relayé pour venir prendre des nouvelles de Kensi, l'informé sur l'enquête, tenir compagnie à Deeks, lui apporter de quoi manger, mais aussi tenter de lui remonter le moral qui était au plus bas.
Ce soir là Deeks repensé à la conversation qu'il avait eu la veille avec Callen.

Flash Back

Le chef d'équipe vint ce soir là aux nouvelles de Kensi. C'était le plus souvent lui qui venait, car étant après Deeks le plus proche de la jeune femme, qu'il considérait comme sa petite s½ur, c'était normale.

Callen : Alors ? Comment elle va ?
Deeks : Les médecins disent que son état s'améliore ? Elle devrait ne plus tarder à se réveiller.
Callen : C'est une bonne nouvelle ça !
Deeks : Oui... Mais quand ?!
Callen : Rapidement j'en suis sure Deeks ! Secoue toi un peut ! Kensi n'aimerait pas de voir comme ça ! Je sais que c'est dur, mais elle va se réveiller, on va retrouver Clairmont et vous pourrait reprendre votre vie normalement !
Deeks : Oui tu as sans doute raison.
Callen : J'ai raison ! Et tu le sais ! Il sera peut être temps que tu lui avoues tes sentiments !
Deeks : * Cherchant à mentir * De quoi tu me parles ?
Callen : Tu sais tr ès bien ! Du fais que tu soit amoureux d'elle et que ça soit réciproque ! Deeks la vie est trop courte pour douter ! Et tu en as la preuve !
Deeks : *Soupirant vaincu * Tu as raison... Oui la vie est trop courte, je l'ai bien vu c'est derniers mois.
Callen :* Fronçant les sourcils * Pourquoi tu dis ça ?

Deeks pris une grande inspiration avant de lui raconter l'histoire de ces courtes retrouvailles avec sa mère.

Callen : *Posant une main sur l'épaule du jeune homme * Deeks je suis désolé pour ta mère. Je suis certain qu'elle serait fière de toi. Mais ce qui est encore plus sur c'est que Kensi à raison tu fait partie de la famille, on ne t'aurait pas juger que tu soit agent ou pas. On t'as peut être menée la vie dure mais jamais on à douté de tes capacité, tu es un des meilleurs agents avec qui j'ai eu la chance de travailler, mais par dessus tout tu es un type loyale et fidèle, un gars bien. Tu es le gars qu'il faut à Kens'.

Fin du flash back
Deeks pris la main de son amie, avant de faire glisser une mèche de ses cheveux derrière son oreille.

Deeks : * Doucement * Kensi, réveille toi je t'en pris ! Sans toi je ne suis plus rien, sans toi j'ai l'impression d'étouffer. Tu es celle qui fait battre mon c½ur, ma raison de vivre. Je t'aime Kensi.

Deeks ferma alors les yeux après ses paroles, avant de partir vers un sommeil sans rêve. Mais se sommeil, fut perturbé par un événement.
En effet durant la nuit Deeks senti une pression sur sa main. Kensi était en train de se réveiller.
Le surfeur se penchant vers sa belle tout en passant sa main dans ses cheveux.

Deeks : *Murmurant * Kens' ! Hé princesse, je suis là ouvre les yeux s'il te plais !
Kensi : *Faiblement * De...Deeks ?
Deeks : Oui je suis là. Ne bouge pas ma belle je vais chercher le médecin.

Le lieutenant revint dans la chambre accompagné d'un médecin quelques minutes après l'avoir quitté.

Médecin : Ah Mademoiselle Blye il était tant que vous vous réveillez. * Il l'examina rapidement * Bon vous semblé allez plus tôt bien, on vous refera plus d'examen demain matin, mais vous allez tout de même avoir besoin de repos.

Le médecin ris alors congé des deux amis, qui se retrouvèrent seul. Deeks était soulagé de voir son amie les yeux ouverts.

Deeks : Tu m'as fais peur Kens' j'ai bien cru que tu ne te réveillerais jamais.
Kensi : Désolé... J'ai dormi combien de temps ?
Deeks : 1 mois...
Kensi : Tous ce temps ?!
Deeks : Oui...J'étais tellement inquiet ! J'ai bien cru que tu ne t'en sortirais pas.
Kensi : Mais je suis toujours là ! Tu ne te débarrasseras pas de moi si facilement.
Deeks : * Sourire * De toute façon je ne compte pas te laisser de si tôt.
Kensi : * Souriant *Merci Marty.
Deeks : * Heureux qu'elle l'appelle par son prénom * Tu devrais te reposer, j'appellerais l'équipe demain.
Kensi : * Baillant * Tu as raison. Au faite... Vous avez retrouvé Clairmont ? C'est lui qui m'as fais ça ?
Deeks : Oui c'est lui...Et non toujours pas, mais on ne baissera pas les bras tant qu'il sera dans la nature.
Kensi : J'espère, je veux lui faire payer la mort de mes parents.

Quelques minutes plus tard Kensi s'endormis, le jeune homme l'observa quelques minutes, soulagé qu'elle soit tiré d'affaire, avant de lui aussi rejoindre le pays des rêves.
Le lendemain matin le médecin revint examiner Kensi pendant ce temps là Deeks, sorti dans le couloir afin de prévenir l'équipe de la bonne nouvelle.

Callen : * Un peut inquiet *Deeks ?! Tout vas bien ? Kensi va bien ?
Deeks : Oui oui tout va bien ! Très bien même ! Kensi c'est réveillé cette nuit.
Callen : * Soupir de soulagement * Enfin une bonne nouvelle * Au este de l'équipe * Kensi c'est réveillée.
Deeks put entendre les cris de joie de ses amis en arrière plan. Callen convint avec lui que maintenant que Kensi était réveillé, il allait venir leur filé un coup de main pour l'affaire, le temps que Kensi sorte de l'hôpital et une fois chose faite si Clairmont est toujours en liberté il l'amènera chez lui est veillera sur elle le temps qu'elle puisse revenir à l'OPS.
Après avoir raccroché avec le chef d'équipe l'agent de liaison rejoint sa partenaire dans la chambre.

Médecin : * Voyant Deeks * Donc Monsieur Deeks comme je l'expliqué à votre amie, elle va rester hospitaliser encore une dizaine de jours, ensuite elle pourra sortir mais devra rester encore 1 mois d'arrêt et après seulement elle pourra reprendre le travail, mais étant donné que vous êtes agents fédéraux, il serait préférable d'attendre 2/3 semaines supplémentaires avant de retourner sur le terrain. Il faut bien évidemment pendant ce temps veillé à ce qu'elle ne fasse pas trop d'effort.
Deeks : Ne vous inquiétez pas je veillerais sur elle. Encore merci docteur.
Médecin : Je ne fais que mon travail.

Les deux amis se retrouvèrent seuls.

Kensi : * Soufflant * Encore 10 jours à rester dans ce foutu hôpital ! Je déteste les hôpitaux.
Deeks : * Souriant* Content de voir que tu vas mieux Fern.
Kensi : * Regard noir * Ne m'appelle pas comme ça Shaggy.

Deeks ria doucement à la réflexion de son amie, qu'est ce que c'était bon de la retrouver.
Ellipse de 14 jours.

Kensi était maintenant pour son plus grand bonheur sorti de l'hôpital, elle vivait chez son partenaire, car en effet Clairmont était toujours en liberté. Même si elle allait mieux, elle resté encore faible, et devais beaucoup s reposer. Deeks était de son côté aux petits soins pour son amie. Depuis que Kensi c'était réveillé, les deux amis étaient inséparables et plus proche que jamais.
On était jeudi en début d'après midi, les deux amis regardaient un dvd, tranquillement blottis, l'un contre l'autre. Soudain un bruit sourd se fit entendre, les deux amis échangèrent un regard avant de se mettre en alerte, ils se redressèrent avant de se dirigeaient vers la chambre du surfeur d'où provenais le bruit. En rentrant ils virent qu'une fenêtre était cassé, mais pas de signe de la présence de quelqu'un. Ils retournèrent alors dans le salon où ils découvrir Clairmont, une arme à la main.
Les deux amis échangèrent un regard légèrement paniqué. Ils étaient là face à un homme armé, avec Kensi encore affaiblie par sa blessure. Ils tentèrent de discuter avec cet homme, mais ce dernier avait bien l'intention de terminer ce qu'il avait commencé. Deeks voulant protéger sa belle n'hésita pas longtemps avant de se jeter sur Clairmont malgré les cris de protestation de Kensi. Une lutte s'engagea entre les deux hommes sous le regard impuissant de Kensi, qui en voulant aider son ami fut projeté au sol par le criminel. La bataille dura plusieurs minutes avants que Clairmont ne prennent le dessus sur le lieutenant de police qui se retrouve couché sur le dos, incapable de se protéger. Il vit alors Clairmont pointer son arme sur lui et attendue impuissamment le coup de feu. Il ferma les yeux, et entendit le fameux son que produit la balle à sa sortie de l'arme. Mais bien vite le surfeur réaliser que ce n'était pas lui qui fut touché, alors il ouvrit les yeux et découvrit une Kensi tremblante, les larmes coulant sur les joue son arme qui venait de servir à la main, et couché au sol, mort Clairmont. Kensi venait de mettre fin à la vie de l'homme qui était la cause de tous ces malheurs.
Deeks se précipita alors vers la jeune femme, et la pris dans ses bras pour la réconforter après avoir pris soin de lui retirer l'arme des mains. Après l'avoir séré longuement dans ses bras, le lieutenant appela ses collègues du NCIS afin de les mettre au cours de l'attaque qu'ils ont subi.

Callen : *Rentrant dans la maison de Deeks* Deeks ? Kensi ? Vous allez bien ?
Deeks : Oui, ça va ! Maintenant ça va.
Sam : *Voyant le corps de Clairmont * Qu'est ce qui c'est passé ?
Deeks : Il est rentré chez moi par effraction, il a tenté de nous tuer mais Kensi l'a descendu avant. C'était de la légitime défense !
Callen : * S'asseyant à côté de Kensi * Tu vas bien ?
Kensi : * Vague * Ca va...
Callen : * L'embrassant sur la tempe * C'est finis maintenant. * A Deeks * On va appelé le légiste pour qu'il amène le corps, il faudrait que tu viennes avec nous pour faire un rapport.
Deeks : Ok.
Kens : Et moi ? Vu que c'est moi qui l'ai descendu.
Sam : C'était de la légitime défense, son arme était chargée, il n'y aura pas de soucis.
Calle : Oui, ta déposition peut attendre demain.
Une fois le corps du meurtrier des parents de l'agent Blye emporté par les services de la morgues, le lieutenant Deeks partis accompagné les deux agents masculins, afin de prévenir Hetty et le reste de l'équipe de la conclusion de longue et pénible enquêtes. Tous étaient soulagés que celle ci soit terminé et espéré ainsi reprendre une vie normale. Après de longues discussions avec la direction du NCIS et de la police de Los Angeles, l'enquête fut définitivement bouclée. Après avoir rapidement écrit leurs rapports les agents purent rentrer chez eux. Callen proposa d'aller boire un verre tous ensemble afin de fêter la fin de cette terrible enquête, mais le lieutenant préféra décliner en disant que sa partenaire préfèrerai surement se reposer après cette journée éprouvante surtout qu'elle était encore fatiguée de sa blessure.

Deeks : * En sortant du bâtiment * Mais demain promis.

Le jeune homme n'attendis pas les réponses de ses amis, et se précipita vers sa voiture afin de rejoindre rapidement sa belle. Il avait hâte de la retrouver. La peur qu'il avait ressentie aujourd'hui lui avait fait prendre conscience qu'il ne devait plus cacher à son amie les sentiments qu'il avait à son égard. Il devait lui dire ce soir.
Il arriva rapidement à sa maison qu'il trouva vide. Inquiet il fit rapidement le tour des lieux avant de trouver un mot de Kensi.
'' Je suis partis me vider un peux la tête, je reviens plus tard.
Bises K
P.S : Monty est avec moi ''

Le surfeur souffla de soulagement. Il décida tout de même de la rejoindre, il s'avait où la trouver.
Il arriva à la plage où il avait l'habitude de venir avec Kensi, quand un des deux avait besoin de se vider la tête. Elle était assise dans le sable, le regard perdu au loin. Monty lui semblais occupé à creuser le plus grand trou possible.

Kensi : * Ayant aperçue Deeks * Je savais que tu viendrais quand même.
Deeks : * S'asseyant à ses côtés * Je ne comptai pas de laisser seule, a vrai dire je ne compte plus jamais de laisser seule.
Kensi : * Le regardant * Merci.
Deeks : Pourquoi ?
Kensi : Pour toujours être là pour moi, pour prendre soin de moi comme tu le fais. Je ne sais pas ce que je ferais sans toi.
Deeks : * La regardant droit dans les yeux * C'est normal tu comptes trop pour moi pour que je te laisses. Mais merci à toi, sans toi je ne serais plus là aujourd'hui.
Kensi : *Larme aux yeux * J'ai fais ce qu'il fallait. Je n'allais pas laisser cet homme tuer encore une personne que j'aime. J'ai eu tellement peur qu'il ne te tue, tellement peur de te perdre, sans toi je ne sais pas comment vivre, tu compte trop pour moi, tu es probablement la personne que j'aime le plus sur cette terre. Je t'aime Marty, tellement, alors oui j'ai tué Clairmont, pour te sauver, pour venger mes parents. Il a tué ceux qui constitués mon passé, je n'allais pas faire de même avec celui qui constitue mon futur.
Deeks : * Emus * Oh Kensi, moi aussi j'ai eu peur, peur qu'il ne te fasse encore du mal. Quand tu était dans ce lit d'hôpital j'avais l'impression d'étouffer, que l'on m'avais retiré ma source d'oxygène, ma raison de vivre. Tu es celle qui fait battre mon c½ur, celle qui me donne une raison de me lever, ma raison de vivre. Mois aussi je t'aime Kensi.

Et c'est les joues ruisselant de larme que les deux amis échangèrent le premier baiser. Grâce à cette mésaventure ils comprirent que même dans les pires moments, l'amour peut redonner de l'espoir, une raison de vire. C'est d'ailleurs une leçon qu'ils enseigneront à leurs deux enfants quelques années plus tard.

Fin.

SHIP 2:  4 votes
Ne me laisse pas...

Tout aller très bien dans notre petite vie, j'étais mariée au plus bel homme de cet terre, le lieutenant Marty Deeks, un magnifique homme musclé, blond aux yeux bleus et nous avions une petite fille, Léa qui vient de fêter ses 8 ans. Mais il y a environ 1 semaine notre petite fée s'est faite kidnappé alors qu'elle jouait dans le parc pendant que nous étions assis sur un banc avec Marty et depuis nous n'avons toujours pas de nouvelle, tous les soirs je vais dans la chambre de notre adorable petite fille espérant qu'elle soit revenu et que tout ceci n'était qu'un cauchemar mais non, elle n'est pas là et j'ai peur de ne jamais la revoir. Je pleure tous les soirs, Marty me prend alors dans ses bras et réussi à me calmer et je finis par m'endormir contre lui, les larmes coulant encore de mes yeux. L'équipe ne sait plus quoi faire pour nous aider car l'enquête n'avance pas malgré toutes nos recherches.

Il est minuit et le téléphone sonne, je décroche encore endormi.

Moi: Allô?
...: Agent Blye, nous avons votre fille, si vous voulez la revoir en vie vous devez nous apporter 5 millions de dollar à l'endroit que je vous indiquerez par message, cet après midi à 16h. Surtout ne prévenez pas vos collègues ni votre mari.
Moi: Je... je n'ai pas cet argent sur moi et je ne pourrais pas vous l'apporter sans prévenir mon mari, il va forcément le savoir.
 ...: Ce n'est pas mon problème, débrouillez vous.
Moi: Je... je peux entendre la voix de ma fille s'il vous plaît.
Léa: Maman! J'ai peur, viens me chercher s'il te plaît, ne me laisses pas...
Moi: Je vais venir te chercher ma chérie, je t'aime.
...: Cet après midi, 16h.

Le kidnappeur raccroche et je fonds en larme.

Marty: Princesse, qu'est ce que tu as?
Moi: Rien, ce n'est rien.
Marty: Ce n'est pas rien, tu pleures, dis moi.
Moi: Je... je viens d'avoir le ravisseur de notre fille, je doit lui ramener 5 millions de dollars à 16 heures, il m'enverra l'adresse sur mon téléphone.
Marty: Il faut prévenir les autres...
Moi: Non, il va la tuer!
Marty: Kensi, on a l'habitude de gérer ce genre de chose, il ne lui arrivera rien, je te le promets. J'appelle Éric tout de suite.

Il appelle et raccroche quelques minutes plus tard.

Marty: Je viens de l'appeler, il prévient Hetty et on ne change rien à nos habitude, pour l'argent il va demander à Hetty de faire un virement sur notre compte que tu vas retirer vers 14 heures, ils seront en planque quand tu auras le lieu de rendez vous.
Moi: Marty, j'ai peur pour elle...
Marty: Ne t'en fais pas, tu l'as entendu parler?
Moi: O... oui.
Marty: Ne t'en fais pas, il ne lui arrivera rien, il veut l'argent, si il lui fait du mal il sait qu'il ne l'aura pas.
Moi: Il n'est peut être pas tout seul...
Marty: Oui mais nous non plus.

Je n'arrive pas à me rendormir, il est maintenant 7h et je me lève et pars prendre ma douche, Marty la prend juste après moi, il mange et on part travailler. A 12h pile je reçois un SMS: Hangar n°15, en face de la plage.
Vers 14h je vais chercher l'argent puis à 16h je me rends sur le lieu indiqué, je vois notre fille attachée à une chaise, ses ravisseurs sont devant.

...: Ta fille est vraiment parfaite Kensi, comme toi.
Moi: Jack, comment tu as pu me faire ça?
Jack: C'est de ta faute ma belle, tu n'aurais jamais du me remplacer par cet abruti.
Moi: Ce n'est pas un abruti! Rends moi ma fille!
Jack: Tu as l'argent?
Moi: Oui, il est là.
Jack: Avances!

J'obéis, lorsque je suis proche de lui il récupère les sacs et les donne à ses 2 complices puis il s'approche un peu plus de moi et commence à me fouiller.

Moi: Je n'ai pas d'arme, je ne vais pas risquer de tuer ma fille à cause d'un flingue.
Jack: Pourtant tu n'as pas respecter ce que je t'avais dit, tu as prévenu qui exactement?
Moi: Personne.
Jack: Ce matin au téléphone tu n'avais pas l'argent et là comme par hasard tu l'as. Je répète ma question, qui est au courant?
Moi: Personne, j'ai demandé à ma mère de ma prêter de l'argent, je lui ai dit que l'on voulait déménager et que j'avais besoin d'argent.
Jack: Tu mens!

Il pointe son arme vers Léa et avant même que j'ai le temps de réagir, il tire. Toute l'équipe sort de leurs planques et tire sur Jack et ses complices.

Moi(courant vers ma fille): Léa!

Je m'approche d'elle, elle saigne, la balle l'a touché au ventre. Je fais compression sur la plaît et dis à Éric d'appeler une ambulance.
 
Léa: Maman, j'ai mal...
Moi: Ne t'en fais pas ma chérie, l'ambulance va arriver.
Léa: J'ai peur... 
Moi: Je suis là ma petite fée.
Léa(commençant à fermer les yeux): Ne me laisses pas...
Moi: Léa, gardes les yeux ouvert ma chérie, je ne te laisserais pas je te le promets. On va faire un jeu d'accord?
Léa(rouvrant les yeux): Oui...
Moi: Tu dois me décrire quelque chose et moi je dois deviner ce que c'est.
Léa: Oui. Je pense à un animal...
Moi: Un chat?
Léa: Non, il est grand.
Moi: Un girafe?
Léa: Non, il a des sabots.
Moi: Un cheval?
Léa: Non, c'est un animal qui n'existe pas...
Moi: Une licorne?
Léa: Oui, une licorne...
Moi: Léa, gardes les yeux ouverts ma chérie.
Léa: C'est trop dur maman, j'ai mal...
Moi(les larmes aux yeux): S'il te plaît ma chérie fais le pour moi...
Léa: Maman...
Moi: Oui ma chérie?
Léa: Si je ferme les yeux je vais faire dodo pour toujours?
Moi(en pleur): N... non, ma chérie...
Léa: Alors pourquoi tu pleures?
Moi: Parce que...
Léa(les larmes aux yeux): Ma... maman, je... je veux pas mourir, ne me laisses pas...
Moi: Je suis là ma chérie, je ne te laisserais pas.
]Léa(fermant les yeux et chuchotant): Maman, ça fait quoi quand on meurt?
Moi: On va dans un pays magique où tout tes rêves sont réalisés...
Léa(tout bas): Il y a des fées et des princesses? Il y aura papy?
Moi: Oui ma chérie, il y aura tout ça...
Léa: Je t'aime maman, je t'aime aussi papa.
Moi: Moi aussi je t'aime ma petite fée.
Léa(à peine audible): Maman, ne m'oublies pas...
Moi: Jamais je ne t'oublierais ma petite fée.
Léa(dans un dernier souffle): Ne... me... laisses... pas...
Moi(la serrant dans mes bras et en pleur): Je te le promets ma petite fée, je t'aime trop pour ça...
L'ambulance est arrivée trop tard et ma petite fée a rejoint nos anges. L'enterrement à eu lieu la semaine d'après, tout le monde pleurait, c'est horrible de voir un enfant partir, surtout comme ça.

Chers amis,

Cela fait maintenant 1 mois que ma petite fée est partie, 1 mois que je m'en veux de ne pas avoir su la protéger, 1 mois que je ne supporte plus de vivre sans elle.
Marty, je t'avoue que je t'en ai voulu, c'est d'ailleurs pour cette raison que je t'ai quitté mais à prés tout, ce n'était peut être pas ta faute, ce n'est pas toi qui l'a tué, je suis désolé de t'avoir fais souffrir et je sais que je vais encore te faire souffrir aujourd'hui, toi et tous les autres mais je n'en peux plus, je n'arrive plus à vivre sans elle, je suis désolée et j'espère que vous me pardonnerais. Je suis désolée du mal que je vous fais mais je n'arrive plus à vivre sachant que je n'ai pas su la sauver, que je l'ai abandonner.
Aujourd'hui ma petite fée, je vais tenir ma promesse, celle que je t'ai faite à la dernière phrase que tu m'ais dite et je pars te rejoindre. Je me rappelle encore de cette dernière phrase que m'a dit notre petite Léa avant de rejoindre les anges, cette phrase résonne chaque jour dans ma tête depuis sa mort, c'est 4 petits mots qui me torturent chaque jour: NE ME LAISSE PAS...
 
SHIP 3: 1 vote
Revivre !

Cela faisait 3 semaines qu'Eli David était mort et que Ziva n'était pas revenue travailler. L'équipe n'avait reçu ni coup de fil ni visite de la part de leur amie et Tony commençait à s'inquiéter.
D'ailleurs Mcgee, Abby et l'italien discutaient dans les bureaux de ce qu'ils devaient faire.

Abby : Et si on débarquait chez elle à l'improviste
Mcgee : Pour qu'elle nous zigouille après...
Tony : Ouai ça va pas marcher.
Abby : On l'invite à une fête !
Tony : Elle vient de perdre son père.
Abby : Et bah on la force à revenir bosser.
Mcgee : Bon on arrête les idées saugrenues ! De toute façon, c'est l'heure de rentrer chez nous.
Gibbs (arrivant) : Alors qu'est-ce que vous faîtes encore là ?
Mcgee (prenant ses affaires et partant) : Salut tout le monde !
Abby : Salut ! A demain les garçons !
Gibbs : Dinozzo, rentre chez toi.
Tony : Je vais y aller...
Gibbs (regardant le bureau de Ziva) : Tu penses à elle ?
Tony : Ça fait 3 semaines qu'on a plus de nouvelles. Elle a peut-être de gros problèmes...
Gibbs (prenant ses affaires) : Alors va la voir.
Tony : J'ai peur de voir ce que je vais trouver en allant la voir.
Gibbs (partant) : Tu le sauras uniquement quand tu y seras.

Et l'agent senior entra dans l'ascenseur laissant son collègue seul dans l'Open Space. Il regardait son ordinateur d'un ½il absent quand il se leva et partit vers l'ascenseur.
Tony arriva au près d'un immeuble seulement 5 minutes plus tard, gravit les escaliers puisque l'ascenseur était en panne et se posta face à une porte qu'il avait souvent vu. Il frappa et attendit qu'on vienne lui ouvrir.
L'italien patienta un moment jusqu'à ce qu'une jolie tête brune ouvre.

Ziva : Tony ?! Mais qu'est-ce que tu fais là ?
Tony : Je voulais prendre de tes nouvelles.
Ziva (souriant) : Tu pouvais appeler, ça t'aurait éviter de te déplacer.
Tony : Je préfère comme ça... Je peux entrer ?
Ziva : Oui bien sûr.

Le beau brun entra dans le petit appartement et fut surpris de voir qu'il était toujours aussi beau et bien rangé qu'avant. Son amie était aussi rayonnante qu'avant l'assassinat de son père et ceci intrigua Tony. Il s'attendait à la voir avec des cernes, des traces de larmes séchées sur ces joues, de l'alcool...mais il ne vit rien de tout ça.

Tony (s'asseyant dans le canapé) : Comment te sens-tu ?
Ziva (s'asseyant face à lui) : Bien
Tony : Sérieusement Ziva. C'est moi, tu peux retirer ta carapace et te lâcher. Tu viens de perdre ton père, il serait normal de pleurer ou que tu te sentes triste.
Ziva (souriant) : Je sais, c'est ce que j'ai fait il y a 1 semaine. Juste après la mort de mon père, j'ai pleuré ; je me sentais mal et coupable de ce qu'il s'était passé... Et puis ça m'est passé et j'ai retrouvé le sourire. La mort de Eli David m'a fait respirer de nouveau, voir les choses d'une autre manière. Je revis Tony.
Tony : Alors...si je comprends bien, tu es contente qu'il soit mort.
Ziva : Je ne dirai pas contente mais soulagée. Les gens sur qui il faisait pression pourront enfin respirer et moi, revivre.
Tony : Mais qu'est-ce que tu as fait ces dernières semaines ?
Ziva : J'ai flâné dans les rues de Washington. Vance m'avait accordé 3 semaines pour la mort d'un membre de ma famille alors j'en ai profité.

Tony sourit à son amie et ils passèrent la soirée ensemble à s'amuser, manger, boire et....sous l'effet de l'alcool, passer sous les couettes !
 
SHIP 4: 2 votes
Dire les choses...

Marty Deeks était tranquillement installé dans son canapé après une rude journée de travail. Monty, une bière et une pizza étaient à ses côtés et le son de la télé résonnait. Habituellement, les bruits du match qui se déroulait auraient été accompagnés des cris d u lieutenant mais ils avaient la tête ailleurs. En fin d'après-midi, alors qu'ils terminaient de clore une enquête qui durait depuis plusieurs mois, Kensi avait reçu un appel de l'hôpital, lui apprenant que sa mère allait être opérée d'une tumeur et que pour des raisons administrative, il fallait qu'elle soit présente. L'agent, quoi qu'un peu ébranlée, s'était rendu au près de sa mère et depuis, personne n'avait plus eu de nouvelle...
Cela l'inquiétait. Kensi n'était pas du genre a appelé quand ça allait mal mais il savait qu'elle appelait quand tout allait bien. Cette absence d'appel n'était donc pas très rassurant...

Le bip incessant des machines résonnaient dans la petite pièce blanche. Des médecins passaient devant la porte, continuant leur travail alors qu'une jeune femme brune attendait que sa mère se réveille. Cette dernière sortait d'une lourde chirurgie dans le but de retirer une tumeur au cerveau. Le chirurgien qui l'avait retiré faisait sa ronde, vérifiant que tout allait bien puis repartait.
La jeune brune, assise dans un fauteuil, regardait désespérément les yeux fermés de sa mère ; attendant que quelque chose se passe.
Soudain, un téléphone se mit à vibrer. La jeune femme fouilla dans son sac et répondit.

? : Allo
? : Salut Kenz. C'est Deeks
Kensi : Salut !
Deeks : Alors, comment va ta mère ?
Kensi : Elle est sortie du bloc depuis 2 heures et rien n'a changé.
Deeks : Et c'est mauvais ?
Kensi : Le chirurgien ne veut pas se prononcer, il n'a pas suffisamment d'infos...
Deeks : Tu tiens le choc ?
Kensi : On va dire que oui...
Deeks : Tu veux de la compagnie ?
Kensi : Je voudrai surtout pas paraître une fille pénible mais...oui s'il te plaît.
Deeks : Ok bouge pas, j'arrive dans 15 minutes. Rejoins-moi à l'entrée de l'hôpital.

Et il raccrocha précipitamment. Marty prit ses clés de voiture et une veste, ferma sa porte à clef et monta en voiture. En partant pour l'hôpital, il fit un petit détour acheter de quoi manger à son amie. Une fois qu'il arriva sur le parking, il aperçut une jolie brune s'approcher. Il sortit et elle se blotti directement contre lui. D'abord surpris, il finit par la serrer dans ses bras et l'entendre sangloter.

Deeks : Elle va s'en sortir.
Kensi : Qu'est-ce...que tu en...sais ?!
Deeks : Elle est forte, elle sait que tu es là et que tu l'attends.
Kensi (séchant ses larmes) : T'as raison.

Elle le regarda en souriant et partit s'asseoir sur un banc. Deeks savait qu'elle souffrait mais elle ne souhaitait pas en parler pour l'instant alors il ne dirait rien. Il la rejoignit donc et ils mangèrent en silence. Puis ils retournèrent à l'intérieur pour regagner la chambre de la mère de Kensi. Pensant atteindre un endroit calme, la jolie brune fut prise de panique lorsqu'elle entendit une infirmière crier à travers les couloirs « Code Bleu » et une horde de médecin courir jusqu'à la chambre où elle était avant de rejoindre son ami. Deeks le remarqua et regarda Kensi dans les yeux. Ils regagnèrent la chambre au moment où le chirurgien qui avait opéré la femme proclama l'heure du décès.
Kensi le regarda complètement désarmée et perdue.

Kensi : Alors c'est terminé ?!
Chirurgien : Oui Mle Blye. L'opération a beaucoup fragilisé les organes de votre mère qui n'a pas réussi à survivre...Je suis vraiment désolé, si je peux faire quoi que ce soit...
Kensi : C'est bon merci.

Le chirurgien repartit à ses occupations et Kensi et Deeks ressortirent avant de se rasseoir sur le même banc où ils avaient mangé.

Kensi : Je ne lui ai jamais parlé et au moment où ça aurait pu changer, elle meurt... J'aurai tellement voulu lui dire que je l'avais toujours aimé et admiré, malgré les erreurs qu'elle a pu faire. Parce que tout le monde en fait des erreurs mais...
Deeks : Kensi, calme toi. Je suis sûr qu'elle le savait.
Kensi : Si un jour tu dois dire quelque chose à quelqu'un mais que tu n'oses pas... Dis-le quand même, s'il te plaît. Promets-le moi Deeks
Deeks : Ok je..d'accord.
Kensi : Il faut dire les choses, même quand ça nous fait peur...

Cette phrase frappa Deeks comme la foudre. Soudain tous les sentiments qu'il n'avait cessé de refouler rejaillir.

Deeks (regardant Kensi) : Je t'aime
 
SHIP 5: 3 votes
Mon âme s½ur.

- bonjour ma chérie comment vas tu?
- qui êtes vous?
Je savais que ma femme avait la maladie d'alzheimer mais tous les matins j'espérais qu'en allant la réveiller et en lui apportant son petit déjeuner au lit elle se rappellerai de qui j'étais pour elle.
- chérie c'est moi Tim, ton mari.
- je n'ai pas de mari, SORTEZ de ma chambre!
J'avais 82 ans et ma femme 79, pourtant j'avais encore de la force pour la maintenir et lui donner ses cachets, je regardai son électrocardiogramme qui était presque parfait.
Quand ma femme fut enfin endormi, je me remémorai les merveilleuses années entoures des gens qu'on aimait.
Il y'a maintenant 50 ans, nous nous étions rencontrés a notre travail, le bureau du NCIS, nous étions 4 dans notre équipe, notre chef l'agent spécial Leroy Jethro Gibbs, notre coéquipier Anthony Dinozzo, moi, et elle ma femme, la belle Ziva David, il y avait aussi Abby Sciuto, la laborantine ainsi que Ducky, le légiste. Dans cet univers "reposant" nous vivions tous en harmonie, en se respectant et en s'aimant les uns les autres.
Ziva bougea au même moment, Je la regardai faire.
Nous avions travaillé ensemble main dans la main durant 20 ans, jusqu'à que l'agent Gibbs prenne sa retraite et qu'il finisse ses jours au Mexique. Après cela je parti suivit de Tony et enfin de ma chère et tendre. Durant ces 20 ans de nombreuses choses se sont passés, nous avons eu deux merveilleux enfants, Kate et Jonah. Étant des parents combles nous avons eu 5 petits enfants.
Tout était parfait jusqu'à qu'Abby décédé emporté par une crise cardiaque, a partir de ce moment la notre vie en fut différente, Ziva ne voulait plus vivre car sa meilleure amie venait de la quitter donc se laissa périr, j'essayais de la maintenir jusqu'à que l'alzheimer la guette. Ducky mourut quelques semaines plus tard a l'âge de 100 ans. C'est ainsi que Tony, Ziva et moi furent les trois derniers vivants de notre famille.
Ziva se réveilla et me regarda.
- bonjour mon amour, dit ziva.
J'avais les larmes aux yeux, je comptais le nombre de fois ou elle se rappelait de moi et ces derniers temps ce n'était pas souvent.
- ma chérie tu vas bien?
- ça va, je suis fatiguée.
- rendors toi alors.
Je vins poser un délicat baiser sur son front chaud.
Je voyais la fin arriver de jour en jour, Ziva ne se souvenait de rien, et moi je la voyais décliner de plus en plus.
Ziva se réveilla en sursaut.
- qui êtes vous?! Sortez de ma chambre tout de suite!!
- ziva calme toi, tu vas te faire mal.
Je la maintenait tout en lui caressant le front.
- PARTEZ s'il vous plaît! Me suppliait elle.
Je lui donna un peu plus de cachet pour quelle puisse se rendormir.
Elle se rendormi au bout de 5 minutes.
J'avais tous les jours peur, peur quelle ne se réveille pas, peur de devoir la quitter. Je ne me voyais pas vivre sans elle, elle était ma femme, mon âme soeur, celle sur qui je pouvais compter dans les moments de doutes, de peur. Tony est notre meilleur ami, mais lui aussi la fin le guettait, je ne me rappelais plus la dernière fois ou il était passé nous voir, cela remonte a quelques mois je crois.
Le bip de l'électrocardiogramme de Ziva ne faisait plus son tintement habituel, il était plus saccadé.
Je tapais dessus pour qu'il se remette sur ces ondes régulières mais rien n'y fait, une ligne droite venait d'apparaître.

Tim se leva et vint poser un baiser sur le front de sa femme, elle venait de le quitter. Ziva David Mcgee venait de mourir a l'âge de 79 ans.
Tim éteignit l'électrocardiogramme, sortit de la pièce prit de nombreux cachets avec un scotch et monta sur le lit à côté de Ziva, quelques instants plus tard il s'endormit lui aussi.
Tim préféra mourir au bras de sa chère et tendre.

" nous vivons tous seul, jusqu'à que nous rencontrons la bonne personne et la nous ne voulons plus la perdre."

FIN.

-> Fin des votes: 10 Juin 2014
Date des résultats de la seconde épreuve: 11 Juin 2014
1ère ex-equo: Ship 1 (Juu-densi) et Ship 2 (Julfripe) avec 4 votes!
3ème: Ship 5 (ncismcabby) avec 3 votes!
4ème: Ship 4 (NcisDensi) avec 2 votes!
5ème: Ship 3 (Ncistivalove) avec 1 vote!
Les deux participantes qui sont éliminées sont NcisDensi et Ncistivalove, bravo à elles tout de même! Les votes ont été serrés car dur dur de vous départager! 
(Récompenses à réclamer!)
Date de la troisième et dernière épreuve: 11 Juin 2014
Règles:
- Réaliser un montage illustrant une relation entre deux personnages (ncis ou ncis la)
- Avec n'importe quels logiciels
- Ne pas signer le montage pour le moment
- L'envoi du montage: email, blog secret...
- Mettre un titre si possible sur le montage!
Date pour rendre votre montage: 18 Juin 2014
Date ouverture des votes: 19 Juin 2014
Date des résultats finaux: 25 Juin 2014

1ère: Ncismcabby avec 6 votes!
2ème: Julfripe avec 4 votes!
3ème: Juu-densi avec 1 votes!

Bravo à toutes les participantes d'avoir participé à ce concours qui s'est déroulé en plusieurs parties. Vous viendrez récupérées vos récompenses dès que le temps vous le permettra.

MONTAGES:
Julfripe: 4 votes
Concours Avril 2014!

Juu-densi: 1 vote
Concours Avril 2014!

ncismcabby: 6 votes
Concours Avril 2014!




RECOMPENSES:
Pour ncis-everywhere:
Concours Avril 2014!
Pour NcisDensi:
Concours Avril 2014!
Pour  ncismcabby:
Concours Avril 2014!
Concours Avril 2014!
Concours Avril 2014!


Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.145.101.33) if someone makes a complaint.

Comments :

  • juu-densi

    26/06/2014

    bravo à toute!!
    et merci à toi pour ce concours c'était super :D
    au passage merci à la personne qui à voté pour moi ^^

  • juu-densi

    23/06/2014

    je suis pas sure que mon commentaire d'hier soit passé, je crois que ça à beugé donc bref je disais alors si on vote aussi je vote pour celui de julfripe

  • LisAbby

    23/06/2014

    Moi je vote pour ncismcabby !!!!

  • juu-densi

    22/06/2014

    si on peut voter aussi alors je vote pour celui de julfripe

  • ncismcabby

    22/06/2014

    Bon beh alors je vote pour moi ;)

  • ncislove12

    22/06/2014

    ncismcabby wrote: "On a le droit nous aussi de voter? ;) "

    Oui si tu veux :)

  • ncismcabby

    22/06/2014

    On a le droit nous aussi de voter? ;)

  • tiva-love-s

    20/06/2014

    je vote pour julfripe

  • NcisDensi

    19/06/2014

    Un seul vote ?! Oh ça va être dur... J'hésite entre julfripe et juu-densi...mais je crois que je vais voter pour julfripe :)

  • fan-de-ncis-84

    19/06/2014

    J'adore TOUT les montages, mais je préfère celui de ncisncabby !! :)

Report abuse